7eme 4L International à Thenay

par Thierry
dans News
Affichages : 158

Les 19, 20 et 21 juillet, le 4L International faisait son grand retour, et ce pour sa 7e édition. Le 4L-R6 Club de France a bien évidemment répondu présent à cet événement qui a lieu tous les deux ans. Ce rassemblement était bien évidemment l’occasion de fêter la 4L, mais aussi d’apporter de la visibilité à notre association.

Tenir un stand trois jours consécutifs ne peut s’improviser et ne peut se faire sans une équipe déjà rodée à l’exercice. Les fidèles ont bien sur répondu présent ! Arrivée prévue vers 10h00 pour mise en place du stand avec quelques adhérents ayant répondu gentiment présent à la demande d’aide lancée dans le bulletin et sur le forum du club. Malheureusement, nous ne sommes arrivés que vers 11h45. Suite à une mauvaise saisie sur le navigateur GPS, nous nous sommes retrouvés à Thenay, mais celui qui se trouve à 90 km du lieu de rassemblement. En clair, je me suis lamentablement trompé de Thenay et donc de destination. Je ne vous dis pas dans quel état je me trouvais quand je m’en suis rendu compte… Voilà pour l’anecdote. La mise en place du stand fut néanmoins très rapide. Le barnum était déjà monté à notre arrivée, et nous n’avons pas traîné pour l’aménager. Après un repas pris très rapidement, nous étions prêts à accueillir les premiers visiteurs.

 L’après-midi fut assez calme. La fréquentation était moindre par rapport aux autres éditions. Sans doute que l’autre événement de taille se déroulant à la même date, à savoir les 100 ans de Citroën, n’y était pas étranger. Nous avons pu voir néanmoins les participants du 4L International passer à bord de leur 4L devant notre stand pour rejoindre la zone d’exposition dévolue aux véhicules, à l’extrémité des Circuits du Val de Loire. De la R3 à la GTL en passant par les « utilitaires », JP4 et autres dérivés, nous avons pu admirer tous les modèles de production sur base 4L. A noter également que cette édition marquait la présence de la grande sœur de la 4L : « l’Estafette » laquelle fêtait son 60 e anniversaire. Durant le week-end, les parades organisées nous permettaient de voir et revoir des modèles de véhicules tous plus sympas les uns que les autres. Qu’ils soient restaurés ou dans leur jus, d’origine ou transformés, chacun pouvait y trouver son plaisir. Le samedi et le dimanche, les visiteurs étaient là en plus grand nombre. La fréquentation et l’activité sur le stand étaient nettement plus importantes que le vendredi. Heureusement, des membres du Club qui avaient fait le déplacement pour l’occasion sont venus nous apporter leur aide, ce qui nous a permis de nous éclipser quelques minutes afin de découvrir à notre tour le circuit avec ses exposants et ses participants. J’en profite pour leur renouveler mes remerciements, car c’est ce genre d’investissement spontané des adhérents dont le club a besoin. Au cours de notre visite, nous avons pu croiser une étrange Estafette transformée en piscine roulante, œuvre de Frédéric Odier, président de l’Amicale de Touraine ;

une Fourgonnette 4L transformable façon camping-car type Westfalia ; une 4L Bertin dans un état exceptionnel.

Tout un tas d’autres originalités mêlées de curiosités comme un véhicule destiné aux compétitions de « tracteur pulling » ressemblant à une 4L rallongée et dotée d’un moteur à la puissance et consommation monstrueuses.

Mais la surprise de ce 7e 4L International était sans nul doute la présentation par Renault Classic d’une 4L s’apparentant à une Plein-air (et appelée e-Plein Air). « S’apparentant », car le modèle ainsi dévoilé se trouvait être motorisé par un moteur de Renault Twizy. Oui, ils ont osé. Osé mettre un moteur électrique dans notre voiture ancienne. Renault surfe à son tour sur la tendance de l’électrique rapporté aux véhicules anciens, comme la 2CV. Pas certain que ce « proto » soit homologué un jour, mais l’idée reste sympa et semble plaire.

Bien que marqué par la chaleur, le week-end a été très agréable et les retombées pour le Club non négligeables, puisque nous avons tout de même enregistré 19 adhésions, ce qui est du jamais vu sur un salon ou autre manifestation. Quelques pièces détachées non destinées aux 4L et provenant de lots rachetés par le Club ont trouvé preneurs et la boutique de produits dérivés du Club a plutôt bien fonctionné. De quoi envisager de nouveaux projets pour notre association.